Objectifs de notoriété atteints, cap sur l’augmentation de la fréquentation des sites

Après cinq ans à promouvoir les niveaux de consommation d’alcool à faible risque et trois ans à faire valoir les bénéfices que l’on retire en les respectant, Éduc’alcool a pris un nouveau virage et débuté cette année la troisième phase de sa campagne : donner aux Québécois des outils pour mettre en pratique la modération.

En effet, plus de huit Québécois sur dix connaissaient les limites de consommation quotidienne d’alcool recommandées et plus de neuf sur dix reconnaissaient que les respecter permettait de mieux contrôler son poids, d’avoir une meilleure qualité de sommeil, d’éviter la gueule de bois et les lendemains de veille et d’être davantage en forme.

Réalisés par le très talentueux Jean-François Pouliot (La grande séduction), quatre messages télévisés au cœur de la campagne mettaient en scène des consommateurs aux comportements « délinquants », sur un ton léger, complice et non moralisateur,  dans lesquels plusieurs Québécois pouvaient se reconnaître à un moment ou à un autre. Complétés par quatre messages radio en anglais et par une campagne sur le web, ils les interpellaient, les sensibilisaient et les faisaient sourire pour les conduire à utiliser les quatre outils mis à leur disposition :

L’Alternalcool, qui propose 150 recettes de cocktails sans alcool ou à très bas taux d’alcool créées par les mixologues les plus réputés du Québec (lien Alternalcool).

Le guide Savoir recevoir, qui regorge de conseils pour faire la fête sans abuser et permettant de créer des contextes de consommation modérée (lien Savoir recevoir).

Le Calcoolateur, qui aide à estimer notre alcoolémie tout au long de la soirée et permet d’avoir une indication de notre état si l’on entend prendre le volant (lien Calcoolateur).

Le Tableau de bar, un calendrier pour suivre sa consommation qui, en plus de provoquer une prise de conscience, permet de se fixer des limites et incite à les respecter (lien Tableau de bar).

Cette nouvelle vague de notre campagne a obtenu des résultats d’efficacité spectaculaires :

  • Notre campagne a rejoint 72 % des Québécois. C’est au-delà de 25 % de plus que la norme qui est de 45 %.
  • Un taux d’appréciation est de 7,7/10, ce qui est supérieur à la norme (7).
  • La compréhension du message est à 86 %, de loin supérieure à la norme qui est de 50 %.
  • Également, et c’est essentiel, la campagne a amplement atteint ses objectifs de contenu : 95 % l’ont trouvé claire, 87 % ont trouvé qu’elle présentait de bons outils pour se modérer, 69 % ont dit qu’elle les aidait à mieux consommer et 66 % qu’elle les a fait réfléchir sur leur consommation. Les taux d’utilités ont varié selon les outils, mais tous se situent entre 50 % et 66 %.

Nous avons donc largement accru la notoriété des outils mis à la disposition des Québécois. C’était d’ailleurs le principal objectif de la première année.

Par ailleurs, l’augmentation des visites des différents sites proposés est manifeste en comparaison avec la même période de l’année précédente.

  • Près de 46 000 visiteurs d’Alternalcool, une amélioration de plus de 1000 %.
  • Près de 154 000 visiteurs du Calcoolateur, un accroissement de 18 %.
  • Plus de 43 000 visiteurs du Tableau de bar, un progrès de 235 %.
  • Au-delà de 71 000 visiteurs de Savoir recevoir, un bond de 28 000 %.
  • Plus d’un million de visiteurs de plus sur le site général d’Éduc’alcool et ses différentes plateformes.

Et aussi, c’est notable, une augmentation spectaculaire de plus de 30 % en moyenne du temps passé sur les divers sites.

Tout compte fait, la campagne de 2019-2020 s’est avérée être un succès quant aux progrès accomplis, ce qui est considérable lorsque l’on est à de tels sommets. Elle a dépassé de loin les normes des campagnes publicitaires, bien que les « standards d’Éduc’alcool » soient plus élevés que les normes habituelles de la publicité.

Il ne faut toutefois pas nous reposer sur nos lauriers, car, en ce domaine plus qu’en tout autre, ne pas avancer, c’est reculer. Il faut donc continuer.

Lire l’article suivant

Articles récents