Éduc’alcool mènera en décembre une campagne de sensibilisation dynamique et pertinente pour donner aux Québécois des conseils pour leurs réceptions de la période des fêtes de Noël et du Nouvel An.

Inscrivant sa démarche dans un esprit festif, Éduc’alcool offrira des conseils pratiques et faciles à appliquer afin d’illustrer que la modération n’est pas une punition, mais une condition du plaisir et que ce n’est pas elle, mais l’abus qui gâche la fête.

Ainsi, la campagne qui sera entièrement véhiculée sur le web, notamment sur des sites de nouvelles et d’actualité ainsi que des sites de cuisine, de repas et de produits alcooliques, livrera les conseils suivants dans un esprit festif et joyeux avant de renvoyer les internautes aux diverses pages pertinentes du site d’Éduc’alcool :

  • Prévoyez à l’avance comment rentrer chez vous en fin de soirée. Vous vous en féliciterez, vous verrez!
  • Ne buvez pas l’estomac vide. Manger avant de boire ralentit l’absorption de l’alcool. C’est pas mal plus plaisant.
  • Buvez lentement et savourez votre verre plutôt que de le caler. Vous en profiterez plus et on vous jure que votre verre sera toujours là.
  • Éviter les lendemains de veille, c’est se souvenir de sa soirée. Pas mal plus agréable qu’une gueule de bois.
  • Servez des verres standard à vos invités et surtout, attendez qu’ils les aient vidés avant de les remplir à nouveau.
  • Pour obtenir 160 recettes de boissons non alcoolisées à servir en alternance avec l’alcool et à ceux qui ne veulent pas boire d’alcool, il y a l’Alternalcool.
  • Pour avoir une idée du taux d’alcool dans votre sang et de son évolution avec le temps, consultez le Calcoolateur.
  • Vos invités ne veulent pas d’alcool ou n’en veulent plus? N’insistez pas. Assez veut dire assez et non, c’est non.
  • Angoisse, dépression et solitude ne sont pas solubles dans l’alcool. Nos meilleurs amis sont… nos amis et nos parents.