La troisième phase de la campagne pour promouvoir le recours aux quatre outils que propose Éduc’alcool aux Québécois pour mieux pratiquer la modération sera lancée dès la fin de l’année.  

La campagne qui débutera lors du Bye Bye 2021 se déroulera tout au long des mois de janvier et de février prochains. Elle sera déployée à la télévision et sur de multiples sites web dans sa version française de même qu’à la radio et sur le web dans sa version anglaise.  

Le Calcoolateur, le Verseur de verres standards et l’Alternalcool sont en vedette alors que l’habitude de compter les verres que l’on boit s’ajoute à la panoplie des recommandations d’Éduc’alcool.  

Ce conseil qu’Éduc’alcool met plus que jamais de l’avant mérite que l’on s’y attarde. De fait, compter ses verres, c’est d’abord s’observer et prendre conscience de la quantité d’alcool que l’on boit. Cette simple observation a pour effet de nous inviter à faire de ce comportement une habitude utile, nécessaire et même agréable. Les conducteurs automobiles qui ne regardent jamais leur indicateur de vitesse ont tendance à dépasser les limites sans s’en rendre compte. Agir de façon mécanique pousse généralement à l’excès. 

Parmi les personnes qui adoptent de saines habitudes de vie, certaines comptent les kilomètres parcourus à vélo ou le nombre de pas faits dans la journée. D’autres comptent les calories ingérées. Cela leur permet de garder un œil sur leurs activités physiques ou leurs habitudes alimentaires. 

Il en va de même avec l’alcool. C’est bien de connaître les limites de consommation recommandées, mais ce n’est pas très utile si l’on ne sait pas combien de verre on boit. 

Pour en savoir plus sur l’efficacité de ce conseil, c’est ici.